dimanche , octobre 24 2021
Dernieres Nouvelles ...

Acidose

Impact économique:

Les troubles de la digestion peuvent avoir des impacts financiers conséquents chez les vaches laitiéres en lactation,les pertes économiques peuvent attribées a une faible teneur en matiére grasse du lait, une baisse de production laitiére, une diminution de performance de reproduction.

Sur la croissance et la finition des bovins d’engraissement, les pertes économiques peuvent être attribuées à un taux de croissance plus faible, une réduction de l’efficacité alimentaire, une diminution de la qualité de la viande.

Origine d’acidose:

Fermentation des glucides trop rapide et accumulation d’acide gras volatils (A.G.V) dans le rumen.

Trop d’amidon dans la ration .

Apport de concentré trops brutal.

Manque de fibre longues dans la ration.

Comment détecter une acidose???

Performance de l’animal:

Diminution du gain moyen quotidien et du taux de convertion alimentaire qui peuvent etre dues à une altération de la fermentation du rumen chez bovin à l’engraissement.

Diminution de la production de lait, de la teneur en matière grasse et réduction du ratio TB/TP.

Selles liquides et grains non digérés:

Les grains non digérés dans les bouses suite a un mauvais rendement du rumen, peuvent etre dus à une accélération du transit provoquée par une digestibilité déséquilibrée ou faible.

Etat corporel:

Des animaux maigres.

Stress thermique:

Le stress thermique augmente les risques d’acidose et diminue la dégradation des fibres a cause:

Un comportement alimentaire négatif : les animaux préfèrent manger pendant les périodes plus fraiches du matin ou fin de soirée.

De la diminution de l’ingestion de la matiére séche:les animaux trient leur ration et ont tendence à ingérer moins de fourrage et plus de glucides fermenticible.

D’une forte perte de salive par temps chaud qui diminue l’effet tampon dans le rumen.

Type d’acidose:

Acidose latente :

Plus fréquente,ce genre d’acidose est le résultas d’une production excessive d’acide gras volatils(A.G.V) que le rumen ne peut pas neutraliser,et que les papilles ruminales ne peuvent absorber.

Le pH du rumen chute en dessous de 5.8 et reste inferieur a ce seuil pendant 3 heures ou plus sur une période de 24 heures.

Les animaux souffrent généralement de diarrhée, d’une diminution de l’ingestion de matières sèche et de boiterie.

Acidose aiguë:

Moins fréquente, mais plus sévère, cette acidose se déroule lorsque le pH chute en dessous de 5.5 .

Acidose aiguë est généralement associée à un changement drastique de l’alimentation.

Les animaux enregistrent une chute de production de lait, ils s’arrêtent de s’alimenter, leur rythme cardiaque s’accélère et ils peuvent présenter des diarrhées, cette acidose peut entrainer la mort de l’animal.

Conclusion:

Le rumen joue un role majeur dans la digestion et sur les performence de l’animal.Il permet de convertir les fourrages en energie et proteines microbienne grace à l’activité des bactries,protozoaitres et champignons.

L’efficacité du rumen est la clé pour optimiser l’efficacité alimentaire, les performances de reproduction, et globalement la productivité et la longévité de l’animal.

Source: Sauvant D.et Peyraud J.L.2010.Calculs de la ration et évaluation du risque d’acidose. INRA Prod.23:333-342.

livre Alimentation de la vache laitière.


1 visites.