dimanche , décembre 5 2021
Dernieres Nouvelles ...
Home / Appui Développement / activités d'appui / le tarissement: conseils pratiques

le tarissement: conseils pratiques

Le tarissement =arrêt de la traite

Tarissement = période de préparation au vêlage=période sèche

Le tarissement est obligatoire pour une bonne relance hormonale.   

Comment faire un tarissement ?

Le tarissement est nécessairement mis en place brutalement, sous couvert d’une protection antibiotique intra-mammaire, mais sans imposer simultanément une diète sévère.

Première semaine du 7 mois de gestation :

  1. Choc alimentaire ration à base de paille seule
  2. Choc de traite : une traite par jour

Combien dur un tarissement ?

La durée optimale serait normalement de 08 semaines puisque au-deçà moindre relance hormonale et au-delà augmentation inutiles des jours sans production, la moyenne économique se trouve diminue.  

Les besoins d’une vache dans la période du tarissement 

 Bien que l’appétit s’approche alors de son minimum 11 à 15 kg MS/jour, les besoins nutritif sont encore plus faibles. Dans ses conditions en peut utiliser un maximum des fourrages pour éviter un sur engraissement et développer les papilles de rumen. 

  • Besoins d’entretien : principalement en fonction du poids vif de la vache ≈5 UFL et 400 PDI/jour.
  • Besoin de gestation : en fonction du mois de gestation et du poids du veau ≈0-3 UFL et 0-250 PDI/jour.  
  • Production de colostrum : en fonction de composition et de qualité du colostrum.  

Capacité d’ingestion :

La consommation de la ration dépend de :

  • Du stade de gestation mois de gestation →place occupé par fœtus dans l’abdomen.    
  • De la taille du rumen et du développement des papilles du rumen.
  • De l’état d’engraissement (CI ↓ avec NEC ↑).

Conclusion :

Les besoins sont relativement faibles pendant la période sèche (≈6-8 kg de lait /jour) mais la production laitière future et la viabilité du veau dépend de la maîtrise de cette période (il faut veiller à la qualité de la ration).

Pratiques conseillées :

  • Augmenté le volume de rumen par les fibres action mécanique →fourrage de qualité.
  • Stimuler la croissance des papilles du rumen par la production des AGV→ fourrage de qualité
  • Apporter du magnésium:40g/jour/vache.

Pratiques déconseillées :

  • Eviter un apport excessif de Na et K risque œdème(herbe jeune, ensilage d’herbe,enrubané,sel de table)
  • Eviter les fourrages des légumineuses(trèfle, luzerne) riche en Potassium et Calcium.
  • Eviter les crucifères (chou, colza) riche en Potassium et Calcium.
  • Eviter la drèche d’orge riche en soufre .
  • Eviter le bicarbonate de sodium car le sodium apporté fait grimper le BACA.
  • Eviter d’engraisser les vaches note d’état corporel (NEC):3-3.5 maximum au vêlage.

Exemple de ration :

Vache tarie 08 mois de gestation →4kg de concentré, 10kg d’ensilage de maïs, 4kg de paille.

Vache tarie 09 mois de gestation →7kg de concentré, 15kg d’ensilage de maïs, 4kg de paille.  

Fiche technique sur le tarissement (arabe):

https://onil.dz/wp-content/uploads/2021/01/tarissement_ar.pdf

Sources:

Alimentation de la vache laitière .

Guide pratique de l’alimentation de la vache laitière.

Effet du bilan alimentaire en cations et anions sur les performances zootechniques des vaches laitières selon les teneurs en énergie rapidement dégradable et en protéines des rations.http://www.journees3r.fr/spip.php?article498

a voir aussi ...

Emission de radio locale de Ghardaïa sur l’appui à l’élevage Bovin par l’ONIL

تشرك حصة البديل الأخضر لأذاعة غرداية المحلية طاقم الديوان الوطني المهني للحليب و مشتقاته المكلف …


Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /home/onilalg/public_html/wp-content/themes/onilpl/footer.php on line 38
1 visites.